Insolite Bâtisseur Philippe Roméro

L’intégration par l’Art thérapie
Accueil > Actualités > L’intégration par l’Art thérapie

L’intégration par l’Art thérapie

protection de l enfance | 4 mai
L’intégration par l’Art thérapie

Afin de lutter contre l’isolement dont sont victimes les réfugiés, l’association LIMBO propose une méthode originale d’intégration en encourageant la créativité et l’expression artistique à des fins psycho-thérapeutiques.

Créée en 2016, LIMBO a pour objectif la lutte contre la traite des êtres humains, et la défense des droits des rescapés issus des camps de torture en Lybie. L’association accompagne psychologiquement ces survivants dans leur parcours pour surmonter leurs traumatismes et faciliter leur intégration.

Pris en charge par des structures gouvernementales qui ne favorisent pas les interactions sociales avec la société d’accueil, ces jeunes âgés de 15 à 25 ans, ont du mal à tisser des liens avec le monde extérieur. Cet isolement provoque un ralentissement dans l’apprentissage de la langue, dans leur compréhension de la société française, et dans leur ouverture au monde de manière générale.
Souffrant de graves traumatismes physiques et psychiques, ces jeunes ont besoin d’un accompagnement spécifiquement adapté à leur mal-être.

Grâce aux nombreuses activités d’Art thérapie et aux stages d’intégration, l’association permet à ces jeunes d’appréhender cette nouvelle société à travers un regard positif et des activités ludiques encourageant l’interaction. Ces séances quotidienne d’Art thérapie menées par un psychologue permet aux participants exprimer par la peinture, ou le théâtre toutes formes de traumatisme dont ils ont été victimes, afin de pouvoir les surmonter et d’envisager un avenir serein.

Du 21 au 28 Avril 2018, l’association a permis à 15 jeunes survivants des camps de torture d’intégrer un programme de découverte en Aveyron à la rencontre des habitants et de ses artisans. Grâce aux randonnées, et aux ateliers manuels, ces jeunes découvrent un environnement sécurisant dans lequel ils apprennent à échanger et à s’ouvrir.

Pour en savoir plus sur l’association LIMBO