San Martin, un modèle de reforestation

Dans les années 80, en plein cœur de la forêt amazonienne, dans la région de San Martin au Pérou, des cartels de cocaïne contrôlaient les populations locales. Vingt ans plus tard, la région était dévastée et ses habitants livrés à eux-mêmes.

C’est en 2008 que PUR Projet, entreprise sociale qui lutte contre le changement climatique en valorisant la conservation et la plantation d’arbres, parvient à réunir des producteurs engagés au sein de la Fundacion Amazonia Viva (FUNDAVI) pour la création d’associations et de coopératives agricoles qui visent l’autonomie alimentaire et financière d’une part et la régénération d’un écosystème à haute valeur en biodiversité, d’autre part. Ces modèles agricoles familiaux biologiques et équitables permettent, non seulement d’accroitre les rendements grâce à l’agroforesterie mais aussi, d’avoir un impact mesurable sur le changement climatique.
La petite révolution des 9 000 fermiers autochtones de la région de San Martin n’est pas passé inaperçue et sert aujourd’hui de modèle précieux au niveau mondial : 384 000 hectares de forêt primaire préservés et 3 millions d’arbres plantés. Élue réserve de biosphère par l’Unesco en 2016, la région a su revaloriser son patrimoine culturel et naturel, grâce au génie de l’arbre.

Pour en savoir plus


< Back